• -0
  • -1
  • -2
  • -3
  • -4
  • -5

Détails


A l’inverse de l’archétype de l’architecture métallique impliquant une trame rigide créée par la succession de portiques, la structure ici constituée de poteaux positionnés de manière aléatoire alliée à la technique du porte-à-faux, libère espaces et façades de toute contrainte.
Les colonnes sont reliées par des profils métalliques nécessaires à la mise en œuvre des planchers collaborants.  
Le système constructif trouve délibérément au sol ses limites dans la symbolique du carré.  Utilisé comme support à une réflexion graphique, il induit d’une manière spontanée le rythme des façades généré par l’intersection des poutrelles avec le plan vertical séparant l’extérieur de l’intérieur.  Le patio, élément pivot organise espaces et lumières.  
Il en résulte une architecture simple et naturelle.



Vers sommaire